courbine plat

Peut-on manger de la courbine lorsqu’on est enceinte ?

Par

Peut-on manger de la courbine lorsqu’on est enceinte ?

Lorsque vous êtes enceinte de nombreuses difficultés sur la nutrition apparaisse et particulièrement sur le poisson. Si vous avez déjà eu un premier rendez-vous chez votre généraliste, celui-ci a dû vous présenter quelques consignes diététiques. Malheureusement, vous n’avez pas tout retenu ou il vous manque une info pour un poisson défini. Pour éviter de provoquer des souffrances pour vous et votre nourrisson, il est préférable de s’informer et d’arrêter certains aliments. Pouvez-vous consommer de la courbine en étant enceinte ? Cela va dépendre essentiellement de la cuisson. Nous allons donc examiner si vous pouvez déguster de la courbine cru, fumée, cuit congelé, à la vapeur ou encore cuit.

Quelle cuisson ne pose pas de danger pour manger de la courbine pendant la grossesse ?

Peut-on manger de la courbine cru lorsqu’on est enceinte ?

Avec de la courbine cru, on ne peut pas affirmer que tous les parasites ont été détruits. Par conséquent, vous devrez malheureusement ne plus manger ce poisson cru.

Les dames qui attendent un bébé ne peuvent avaler de la courbine qu’à l’état bien cuit. Le poisson cru peut contenir des germes. Ces parasites sont notamment la listériose et la toxoplasmose. Ces bactéries occasionnent des contaminations nocives. Ces bactéries peuvent être transférées à l’enfant durant la grossesse. Si de la courbine est cru, ces parasites ne sont donc pas détruites. Ceci pourrait infecter votre nouveau-né. En conséquence, nous vous suggérons de refuser de manger de la courbine cru même si c’est terrible. Le poisson cru englobe les sushis, les sashimis, les tartares, les carpaccios, etc.

Peut-on manger de la courbine fumé pendant la grossesse ?

Vous devez vous abstenir de manger de la courbine fumé lorsque vous êtes enceinte. Du fait de son mode de confection, de la courbine fumé peut encore comporter des agents pathogènes que vous devez éviter de transmettre à votre bébé. Par conséquent, veuillez, vous abstenir de manger cette espèce de poisson qu’est de la courbine. Cela s’applique bien sûr à tout type de poisson fumé.

Peut-on manger de la courbine cuit à la vapeur lorsqu’on est enceinte ?

Cependant, ces bactéries sont tuées par des chaleurs plus grandes que 70 degrés Celsius. C’est pourquoi, vous pouvez déguster de la courbine ou du maigre cuit à la vapeur sans risques pendant la grossesse. Ordinairement la cuisson à la vapeur dépasse les 70 ° C.

Peut-on manger de la courbine congelé pendant la grossesse ?

Les femmes qui attendent un bébé si elles le souhaitent peuvent manger du poisson congelé si le congel à bien une température plus faible que 18 ° C. Vous pouvez vous-même frigorifier de la courbine dans votre congélateur, mais attention à ce que le poisson soit bien frais. Si vous appliquez conformément la chaine du froid, vous avez la possibilité de manger de la courbine congelé.

Peut-on manger de la courbine cuit quand on est enceinte ?

C’est la principale façon de manger de la courbine. En effet lorsque le poisson est chauffé à une température plus hautes que 70 degrés Celsius, tous les germes présentes dans le poisson ne restent pas. Vous pouvez donc déguster de la courbine cuit pendant la grossesse. Vous avez la possibilité de donc manger votre poisson s’il est cuit au four, dans une casserole ou en papillote.

Quelles sont les dispositions à prendre lors de l’ingestion de la courbine pendant la grossesse pour éviter les contaminations ?

Si vous demandez aux nutritionnistes, ils conseillent une double portion de poisson par semaine lorsqu’elle porte un bébé comme de la courbine. Cela comprend particulièrement des poissons gras qui vivent en eau de mer. Les poissons de rivières sont fréquemment plus empoisonnés. Seul le poisson qui vit en eau de mer contient de l’iode et seul le poisson qui vit en eau de mer gras inclut les cruciaux acides gras oméga 3.

L’iode est un oligo-élément dont la glande thyroïde des bébés a beaucoup besoin. Les acides gras oméga 3 EPA et DHA aident le cerveau en plein développement à s’assembler de la meilleure façon possible.

Le poisson qui vit en eau de mer est donc sain à bien des égards. Il est également facile à assimiler. Toujours est-il, cela peut aussi conduire à des désagréments. D’un côté, le poisson comprend quelquefois des quantités plus hautes de métaux lourds comme le mercure, d’autre part, le poisson cru et fumé peut accueillir la listériose.

Listériose

Les listérias sont des bactéries qui occasionnent ce que l’on baptise une listériose. Pour une grande personne en bonne vitalité, cette pathologie ne conduis aucune incommodité et les signes sont assez peu perceptibles. La situation est tout à fait différente pour les femmes enceintes. D’une part, les femmes enceintes sont spécialement à risque car, lorsque vous attendez un bébé, l’immunité est réduite et le risque d’avoir l’infection est augmenté par 20.

D’un autre côté, une infection peut être transférée au fœtus qui va naitre. Cela peut amener à une naissance avancé ou une fausse couche. Dans la même mesure, les bébés intoxiqués peuvent avoir de gros ennuis de santé (par exemple : avoir un handicap). Il faut donc fuir les repas crus comme de la courbine. Ces agents pathogènes sont détruits lorsque de la courbine est cuit ou pasteurisé. Nous vous conseillons donc d’arrêter les aliments crus.

Toxoplasmose

La toxoplasmose est une infection parasitaire courante sur la terre entière. Elle est amenée par l’espèce de parasites intracellulaires Toxoplasma gondii. L’individu n’est employé que comme ambassadeur intermédiaire pour cette espèce de parasites intracellulaires, l’hôte final étant le félin. En conséquence les médecins parlent aussi de zoonose (maladie infectieuse qui peut être transmise de l’animal à l’homme et inversement).

L’agent pathogène est souvent transmis à l’humain par l’ingestion d’aliments crus comme de la courbine ou pas assez chauffés. La toxoplasmose n’est que quelquefois décelée par l’homme. Toutefois, cela ne s’applique pas aux femmes dont l’immunité est épuisé, ni aux demoiselles qui attendent un bébé qui sont intoxiquées par Toxoplasma gondii pour la première fois. La pathologie peut alors avoir de considérables répercussions.

Si l’on est contaminé par T. gondii, l’organisme développe des substances protégeant l’organisme contre l’espèce de parasites intracellulaires. Comme les substances protégeant l’organisme demeurent dans le sang même après la guérison de la maladie, le patient est alors immunisé quant à une nouvelle infection. C’est ce qu’on baptise l’immunité à vie. Le protozoaire reste fréquemment dans le corps de façon continue, par exemple à l’intérieur de kystes dans les muscles ou dans la cervelle. De ce fait on parle d’une infection dite persistante (discrète). Toutefois, si vous subissez une déficience immunitaire ultérieurement dans votre vie, comme une infection par le VIH, vous avez la possibilité de prendre une fois de plus la toxoplasmose avec de la courbine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer